Homemade care


Je ne suis pas le genre de nana à connaître mon corps par cœur. Je ne me détaille pas de la tête aux pieds du matin au soir. Pourtant, il a bien fallu que je m’occupe de mes pieds récemment.

Il est apparu des petites taches rouge rubis sous la voûte plantaire. Aucune douleur, aucune démangeaison, cela ressemblait véritablement un problème sanguin. Mais aucun des trois médecins généralistes du cabinet où je me rends n’ont trouvé de quoi il s’agissait. Un coup je devais aller chez le rhumatologue, un coup chez le dermatologue, en troisième lieu faire une prise de sang.

Lassée de ce type d’incompétences, et forcément un peu inquiète, j’ai décidé de prendre les choses en main en employant des méthodes naturelles. Si elles ne me faisaient pas du bien, au moins je savais qu’elles ne me feraient pas de mal.

Ne sachant pas contre quoi je devais guérir, je suis restée prudente. Une huile végétale (celle qui fait tout de chez Sephora à base d’huile de baobab), de l’huile essentielle de Tea Tree qui a la propriété de traiter tous les bobos de la peau, et de l’huile essentielle de menthe poivrée réputée pour améliorer la circulation sanguine.

 

Dans un flacon de 6 ml, j’ai mis une quarantaine de gouttes de menthe poivrée, une vingtaine de goutte de Tea Tree puis j’ai complété avec l’huile de baobab.

 

Premier avantage : cela sent très bon ! De plus, le flacon vaporisateur est très pratique. Enfin, ce mélange fonctionne aussi pour soulager les jambes lourdes.

Les premiers progrès sont quasi immédiats. Mais c’est surtout au bout d’une semaine, que l’on voit de réels progrès. C’est même spectaculaire quand au bout de 10 jours je n’ai quasiment plus rien.

 

Moi qui avais pris rendez-vous chez le dermatologue, je n’aurai plus que mes grains de beauté à lui montrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *