L’assistant de la Maîtresse

[`evernote` not found]

C’est le projet de 2016 que je n’avais jamais mis en ligne : l’Assistant de la Maîtresse. Pour la petite histoire, mon troll #2 voulait toujours aider sa maîtresse en grande Section et il s’était auto-proclamé « Assistant de la Maîtresse » !! Du coup, on a pensé à un cadeau de fin d’année en rapport avec sa « fonction »

voici la liste de course à prévoir :

  • une boîte à courrier en bois brut – à décorer (~ 7€)
  • une bombe de peinture, ici bleu cobalt (~10€)
  • une feuille de plastique fou (~ 9€ le paquet de 7 feuilles)
  • des décos autocollantes comme des die-cuts en liège (~ 3€)

 

Toutes les étapes peuvent être faites avec l’enfant (selon son âge) SOUS SURVEILLANCE D’UN ADULTE – SAUF l’utilisation du four, la manipulation du plastique fou à sa sortie du four et son collage avec une colle forte.

D’abord, on bombe la boîte sur toutes ses faces. Si possible faites le à l’extérieur, ou à défaut avec les fenêtres ouvertes, dans un vieux carton d’emballage pour éviter d’en mettre partout. Un petit masque en papier pour ne pas respirer les particules volatiles est plus prudent aussi. Il faudra prévoir plusieurs couches selon la qualité de couvrance de la peinture.

Ensuite on prépare l’étiquette. Sachant que la réduction du plastique fou est de 7 fois la surface d’origine, et après de savants calculs, j’ai fait une étiquette initiale de 21×4 cm pour obtenir après cuisson une étiquette finale de 7×2 cm. Bon j’avoue, c’est très approximatif tout ça et le pifomètre marche tout aussi bien !! On dessine, on décore et on découpe… et là un adulte prend le relais. Pour la cuisson, c’est généralement 1min à 180°. Astuce : attendez bien que la feuille se soit bien raplatie, et ne paniquez pas si elle se tord durant la cuisson. Au pire, laissez la plus longtemps. Si vraiment elle n’est pas totalement plate, il faudra agir vite dès la sortie du four pour la mettre entre 2 feuilles de papier sulfurisé et l’aplatir sous une casserole préalablement remplie d’eau. Une fois refroidi, le plastique fou se colle très bien avec la E6000 qui a l’avantage d’être très transparente au séchage.

 

Dernière étape, l’assemblage : l’enfant peut à nouveau nous aider. On customise avec les petites décos sur les 3 faces visibles de la boîte. Enfin, pour personnaliser totalement le cadeau, on n’oublie pas de faire signer l’oeuvre par notre Loulou sous la boîte avec la classe et l’année scolaire. Il n’y a plus qu’à emballer notre oeuvre !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *