Fimo : ça y est, je m’y mets !!


Cela fait… oulala…. 3 ? 4 mois ? Je disais tout le temps : « allez demain, je trouverai ce temps précieux pour m’assoir et découvrir mes nouveaux joujoux » Et j’ai bien cru que ce demain n’allait jamais arriver ! Du coup, durant ce laps de temps, j’ai pu accumuler tout le matériel possible. Une bonne vingtaine de petits blocs de pâte, une machine à pâte, des rouleaux, un extrudeur, du vernis, des poudres métallisées, etc, etc… Comme on peut lire souvent, la Fimo a une certaine toxicité (controversée d’ailleurs…) donc pas question de créer et de câliner mes doudous en même temps.

Alors j’avais vraiment besoin de quelqu’un qui puisse s’occuper de mes bébés pendant que je m’amusait… et ce jour est arrivé

Tous les ans à Noël, j’offre un livre à Prof Papy. Je me suis donc dit : « avec tous ses beaux bouquins, il lui faudrait bien un zoli marque-page ». Voilà j’avais trouvé mon 1er projet en Fimo. Ce n’est pas la création du siècle, mais j’aime assez la matière et les possibilités qu’elle offre. Et débutante que je suis, j’ai été surprise de la légèreté des objets une fois cuits (ben oui, je sais, tous les solvants se sont évaporés, mais quand même !)

Je vous livre ma réalisation (cliquez pour agrandir) :

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ihihihih ! je vois que je ne suis pas la seuule à remettre au lendemain ! ihihihi ! belle année à toi et les tiens ! santé surtout et bien sûr, plein plein plein de jolies réals pour parsemer une nouvelle année de créations….
    bisous et bon dimanche
    (je n’arrête pas de me dire qu’il faut que je me bouge pour aller faire le marché ! hum ! et je me balade chez les copinettes ! hum ! pas bien ! ihihihi ! )

    1. zool dit :

      c’est terrible : on a des projets plein la tête et on n’en réalise pas la moitié !!
      (moi j’ai envoyé mon zhom faire les courses…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.