Scrapbooking : il était une fois…


J’ai du me mettre au Scrapbooking il y a environ 2 ans. A l’époque, le gros engouement pour ce loisir créatif semblait passé, et je croyais prendre le train avec beaucoup de retard. Et en fait non ! La communauté du scrap en France est toujours croissante mais pas si nombreuse que l’on pourrait croire, car comme la plupart des loisirs créatifs, il faut du temps, du matériel et l’envie.

Back to the past… 2008… un peu de papier, de la colle, un alphabet en bois et… un manque cruel de technique. Voilà avec quoi je suis partie pour faire ma 1ère page.

On venait juste d’acquérir un Reflex (un Canon, qu’on a toujours et qui est très bien par rapport à nos compétences photographiques) et du coup, on bombardait de photos notre Adrien-Coquin. Forcément dans le lot, il y a eu quelques images savoureuses de notre monstre, la preuve :

(ouhou il est tout kiki là-dessus!!!!) Enfin bref

Sauf que, à cette époque reculée, nous avions une imprimante toute pourrie. Et aujourd’hui, le grain de la photo est gros et sa teinte a viré au rougeâtre.

Le résultat fut modeste, un peu « cheap » même. Mais il faut bien un début à tout !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Micro dit :

    Je trouve que pour un début, c’était déjà pas mal
    J’ai également eu ma période scrapbooking. Le soucis avec ce loisir c’est que ça coute extrêmement cher… Et puis ça prend beaucoup de temps il est vrai mais ça c’est plutôt un avantage dans mon cas

    Merci de ta visite chez moi, ça me permet de découvrir ton univers rempli de merveille !

    A bientôt

    1. zool dit :

      Merci Micro ! Ta visite me fait très plaisir ainsi que ton commentaire.
      Je suis d’accord avec toi, le scrap, ça revient vite cher, mais j’ai quelques astuces comme le site http://www.scrapbooking-en-kit.com/ qui propose plein d’articles à prix cassé !
      @très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.