Transfert Pocoyo


Dans les 80’s, la super mode, c’étaient nos t-shirts avec un gros transfert. Moi j’avais celui avec Michael Jackson et un autre avec Star Wars. Ahh nostalgie quand tu nous tiens… Sauf qu’à l’époque, dès le premier lavage, l’image avait au mieux un effet mosaïque, au pire se décollait à moitié

Aujourd’hui la grande révolution c’est de pouvoir les faire nous-mêmes, ces fameux transferts, juste avec du papier adéquat et une imprimante. Mais a-t-on gagné en qualité ? Les images restent-elles belles plus longtemps ? Réponse à la fin de ce test !

En premier lieu, il faut bien choisir son sujet. En l’occurence, j’ai choisi l’idole de mon grand pépère, i.e. Pocoyo !

L’avantage de ce petit personnage, c’est la simplicité du graphisme. Donc en suivant les instruction du fabricant , j’ai imprimé 2 motifs, histoire de bien utiliser la feuille et de ne pas gâcher.

Ensuite atelier ciseaux : on découpe une forme grossière tout autour du dessin.

Puis on fait un sandwich :

  • le t-shirt, bien repassé (idéalement en coton blanc)
  • le transfert, avec l’image contre le tissu
  • une feuille de papier sulfurisé pour ne pas griller l’ensemble

Avec un fer bien chaud, on appuie bien sur toute la surface du transfert, en passant au moins 20 secondes sur chaque zones du dessin.

C’est presque comme une recette de cuisine : laissez refroidir 2 minutes avant de démouler… euh… décoller

Là ça devient délicat. Il faut décoller tout doucement, en croisant les doigts qu’on n’ait pas oublié une zone avec le fer. Et oh miracle, le résultat est réussi !!! (cf . la photo d’introduction)

Il était content, mon Adrien-Coquin, quand il a vu ça ! Il m’a embrassée, il a embrassé son t-shirt (oui, oui, il est vraiment très fan de Pocoyo…), il l’a montré à ses grands-parents par la webcam, enfin bon, ce fut LE cadeau du siècle et la décision fut prise de le mettre dès le lendemain.

Sauf que c’est un transfert et malgré tous les progrès, ça reste un fichu transfert de m…e qui se craquelle. Le soir mon loulou est revenu tout déçu parce que « Pocoyo il est tout cassé, môman, et y gratte » (oui mon fils, c’était chouette les 80’s)

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tcilou dit :

    Mince!!!

    Le soir même dis-tu???
    C’est vraiment de la m…

    J’avais fait des pucca sur les serviettes de cantine de ma fille, et ça avait quand même tenu un peu mieux que ça! Peut-être aussi que ça dépend du tissu, les serviettes, c’est moins souple…..

    Dommage!

  2. zool dit :

    Je crois surtout que mon loulou a un gros bidon et que ça a tiré sur le tissu… Donc, leçon n°1 : mettre les transferts dans le dos

  3. mamy dit :

    c’est pour cela que je peins ou dessine avec des feutres tissu c’est plus difficile (comme la peinture à l’huile) pas plus beau mais plus costaud….

  4. egnalosd dit :

    tee shirt est du jersey! donc extensible !
    sur une chemise no_extensibilité d’où meilleure tenue!
    ce n’est toutefois point de l’industriel alors cela tient le temps que ça veut!
    mais sur tissu tissé moins de probleme!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.